Image Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour
10.06.18

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Direction d'entreprise

Péninsula augmente sa participation à douze pour cent du capital de la filiale brésilienne de Carrefour en juin 2015. Dès lors, Abilio Diniz (Page Abilio Diniz - Lefigaro.fr) dispose, à travers Peninsula, de deux places au CA. La société de capital-risque double sa prise d'actions dans le capital de Carrefour France, elle est le quatrième porteur de parts du groupe avec 5,07% des actions. Depuis son retrait de Grupo Pão de Açúcar, Abilio Diniz dédie son temps à BRF et recherche de nouvelles opportunités d’investissement.

Des revers de fortune qui forgent le caractère d’Abilio Diniz

Abilio Diniz conçoit un plan de sauvetage drastique permettant de sauver le groupe, qui cède son activité au Portugal, ferme 1/3 de ses grandes surfaces et congédie 20 000 employés. Le groupe GPA construit des relations commerciales et financières avec le groupe tricolore Casino en 1999. Le groupe Pão de Açúcar conduit par cet entrepreneur fait face à d'importantes difficultés financières au début de la décennie 90, en pleine crise. Au cours des années 1990, Abilio Diniz ouvre le capital du groupe Pão de Açúcar. GPA se transforme en chef de file de la commercialisation au Brésil après qu'il ait déclenché une phase d’acquisitions.

La famille, le sport, un homme de valeurs

Sous sa houlette, des salles de fitness sont créées dans les supermarchés GPA et des plans financés par le groupe poussant ses salariés à participer aux courses sont mis en place. C'est un fait avéré : il est intimement confiant dans les bienfaits de l'entraînement sportif. Abilio Diniz est le papa de six enfants, il est un homme attaché aux valeurs familiales. Vouant un culte à Sainte Rita, la sainte des causes perdues, Abilio Diniz est catholique pratiquant.

En 1974, Abilio Diniz rencontre les créateurs du groupe Carrefour. Il s’inspire de leur réussite pour faire progresser sa propre chaîne. Le magasin de la famille Diniz se nomme Pão de Açúcar, tenant bien entendu son nom du Pain de Sucre de Rio. À la fin des années 1950, son père comprend que le commerce trouvera son avenir avec les supermarchés. Une dizaine d’années après l'ouverture par Abilio Diniz de sa première grande surface, en 1959, GPA totalisait 1 400 employés et quarante supermarchés.

Un entrepreneur puissant au Brésil

Au sein des cent célébrités possédant le plus d'influence sur le sous-continent brésilien, on trouve l'entrepreneur, selon le magazine du Brésil "Epoca". Lula, qui est l’ancien dirigeant du sous-continent brésilien, comptait Abilio Diniz au sein de son cercle proche. Disposant d'une richesse estimée à près de 4 milliards de $, l'entrepreneur est la 10e fortune du sous-continent brésilien, d'après "Forbes". Abilio Diniz appartient aux personnages les plus charismatiques de son pays.